Une simple addition soulève des questions au sujet de la production de vins en Russie

Read in/Lire en: Anglais

russie Une simple addition soulève des questions au sujet de la production de vins en Russie photo

Une simple addition soulève des questions au sujet de la production de vins en Russie. L’article ci-dessous [Source: Le club de vin indépendant] soulève la capacité des producteurs de vins en Russie à multiplier la matière première tel les petits pains dans le désert….

Une bouteille de vin sur quatre proviendrait de fabrication frauduleuse en Russie

La Russie a produit en 2009, 50 millions d’hectolitres de vin et 19 millions d’hectolitres de vins mousseux. Les importations ont représenté 22 millions d’hectolitres de vin, 2 millions d’hectolitres de vermouth et de 1,5 millions d’hectolitres de vins mousseux. Le marché légal en Russie a représenté 94,5 millions d’hectolitres, dont 27% de vins importés et 73% du vin produit et embouteillé en Russie. La consommation de vin par habitant en Russie s’est élevée à 6,75 litres en 2009.
Ces chiffres, en particulier ceux de la production de vin en Russie doivent être comparés à ceux de la production et l’importation de matières premières pour la production de vin: la Russie atteint 22,5 millions d’hectolitres de récolte à partir de 2009, un chiffre en hausse de 40% sur 2 ans et a importé pour 25 millions d’hectolitres. De 47,5 millions hli de matières premières, 4,8 millions d’hectolitres ont été utilisés dans la production de cognac. Les 42,7 millions d’hectolitres restants ont servi à élaborer … 69 millions d’hectolitres de vin ?

Les analystes de marché russe arrivé à la conclusion que près d’une bouteille de vin sur quatre, fabriqué en Russie, serait produit frauduleusement !

[Source: Le club de vin indépendant]

Articles relatifs

Laissez votre réaction sur Une simple addition soulève des questions au sujet de la production de vins en Russie