Les Vins Primeurs définition

plaque Beaujolais Les Vins Primeurs définition photo

Les Vins Primeurs

Les vins primeurs (ou vins nouveaux) sont des vins français autorisés à la vente l’année même de leur production par la réglementation des AOC (Appellation d’origine contrôlée). Le vin primeur le plus exporté est le beaujolais nouveau, mis en vente chaque année le troisième jeudi de novembre, quelques semaines seulement après les vendanges. En 2005, 55 AOC pouvaient vinifier des vins nouveaux, et moins de la moitié de ces AOC étaient autorisées à mentionner les termes de primeur ou nouveau sur leur étiquette. Selon les réglementations des AOC en vigueur, un vin nouveau peut être rouge, blanc ou rosé.

Vin primeur se dit en deux sens très différents, même si dans les deux cas le mot « primeur » fait référence aux premiers mois de la fermentation du moût de raisin :

Un vin primeur est un vin mis en vente presque immédiatement après la récolte, généralement deux mois, dès que la fermentation a eu lieu. On l’appelle aussi « vin nouveau », « vin jeune » ou « vin de l’année ». Il est tout à fait l’inverse de ce qu’est un vin de garde. De nombreux vignerons utilisent pour l’obtention de leurs vins primeurs la méthode de la macération carbonique, l’exemple le plus connu étant le Beaujolais nouveau.

Acheter un vin en primeur consiste à l’acheter au vigneron peu après la récolte, alors même que le vin est en primeur, c’est-à-dire encore en cours de vinification. La date où le vin sera livré à l’acheteur dépend entièrement du contrat ou de l’accord établi entre les deux parties. Un acheteur peut par exemple acheter en primeur à un vigneron 2.000 litres de sa récolte de 2008 et n’être livré du vin obtenu qu’en 2011. Ce vin de 2011 (millésimé 2008) n’aura alors rien d’un vin primeur dans le sens évoqué précédemment.

Articles relatifs

Laissez votre réaction sur Les Vins Primeurs définition