Le retour du cidre d’automne un article sur latribune.fr

cidre Le retour du cidre dautomne un article sur latribune.fr photo

Avec mes origines Bretonnes je ne pouvais éviter de parler de cet article et de se noble produit qu’est le cidre qui cherche à redorer son blason.

Cet article de la tribune.fr du 26/10/2009 de Béatrice Delamotte le définit très bien:

Longtemps délaissé, le cidre fait un retour en force et les professionnels renouent avec la tradition en relançant cette boisson.
Cidre d’automne

Le 4 novembre, le cidre d’automne revient. Elaboré dans le respect du cahier des charges commun à tous les cidriers de France, à partir de pommes récoltées dès le début septembre, il est particulièrement doux et peu alcoolisé (1,5 à 2,5% d’alcool) grâce à sa fermentation plus courte. Pour accompagner le lancement de ce cidre, six marques orneront leurs bouteilles d’une « cravate » expliquant ses particularités et offriront une recette.

Car son goût fruité et naturellement sucré en fait un compagnon parfait des saveurs d’automne : châtaignes, pommes, champignons bien sûr, mais aussi coquilles Saint-Jacques et gibiers. Trois chefs du grand Ouest ont d’ailleurs travaillé sur des recettes spécifiques à base de cidre, des plus classiques aux plus originales.

Retrouver la suite de cet article ici.

Le cidre qu’est ce que c’est:

Le Cidre

Le cidre est une boisson alcoolisée titrant de 2% à 8% obtenue à partir de la fermentation du jus de pomme.

Régions de production : on en fabrique partout où l’on trouve des pommiers à cidre: en France, les principales régions productrices sont : la Normandie, en particulier l’AOC Pays d’Auge (depuis mars 1996) et le Label rouge « Cidre de Normandie » ; la Bretagne, en particulier l’AOC de Cornouaille (depuis le 19 mars 1996) et le Label rouge « Royal Guillevic » ; le Pays de la Loire ; le Nord-Pas-de-Calais, en fait en Avesnois, (Thiérache du Nord), pays de bocage en continuité avec la Thiérache de l’Aisne ; le Limousin ; le Pays basque ; la Champagne (Pays d’Othe), dans le département des Ardennes : en Thiérache ardennaise (contigue avec la Thiérache de l’Aisne), dans les pays du Porcien et des Crêtes pré-ardennaises; la Savoie ; la Picardie (Somme, en Thiérache : le coeur de la Thiérache se situe autour de Guise et Hirson, mais ils s’agit d’une région transfrontalière se poursuivant dans les départements du Nord, des Ardennes et en Belgique : l’ensemble est une région à cidre).

Familles de cidre : On distingue plusieurs grandes familles de cidres selon que l’on laisse, ou non, la fermentation aller à son terme, avant la mise en bouteilles : en dessous de 3°, on obtient un cidre doux encore assez sucré et au net goût de pomme, à consommer au dessert ; entre 3° et 5°, c’est le cidre demi-sec ou brut le plus répandu en France qui accompagne viande et poisson ; le cidre traditionnel plus acidulé et peu sucré titre généralement plus de 5°. Il s’agit du cidre que l’on trouve traditionnellement au Pays basque et dans les Asturies .

Distillation : La distillation du cidre produit aussi le calvados ou, en Bretagne, le lambig.

Cuisine : Le cidre est également un élément important des cuisines normandes et bretonnes.

L’abus dalcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Articles relatifs

1 réaction sur “Le retour du cidre d’automne un article sur latribune.fr

Laissez votre réaction sur Le retour du cidre d’automne un article sur latribune.fr