Bernard Pivot et Périco Légasse à l’initiative d’un comité de défense du Beaujolais

beaujolais nouveau vin rouge3 500x375 Bernard Pivot et Périco Légasse à linitiative dun comité de défense du Beaujolais photo

Et oui le vin du beaujolais, avec ses bouteilles si typiques mais tant décrié s’est trouvé en les personnes de Monsieur Bernard Pivot, membre de l’Académie Goncourt et de Monsieur Périco Légasse, chroniqueur gastronomique à Marianne des ardents défenseur. En effet ces deux hommes accompagné de huit autres membres ont décidé de créer un comité de défense des vins du Beaujolais car ceux-ci sont à leurs yeux un symbole je cite de « l’identité française ». Ce comité vient d’ailleurs de décerner deux prix: le premier au Beaujolais nouveau Lauron et fils, de Xavier Barbet, et le deuxieme pour le Beaujolais-villages nouveau Château d’Emeringes, de Pierre David. La réelle raison donc de création de ce comité est donc la protection du beaujolais qui connait actuellement et surtout dans la région de notre chère capitale une décote d’amour ou décridibilisation importante hors celui-ci oui le je dis bien le Beaujolais est un symbole de notre nation !

Ce comité de défense du vin de Beaujolais se retrouvera donc dorénavant chaque année pour élire les meilleurs représentants du beaujolais et du beaujolais nouveau.

Il faut savoir et ne pas oublier que les vignobles du Beaujolais comptent environ 3.000 exploitations, et ils se composent des appellations « beaujolais » et « beaujolais-villages ». La majorité des productions de ce terroir sont vendus en vins primeurs, et de dix appellations de différents crus: brouilly, chénas, chiroubles, côtes-de-brouilly, fleurie, juliénas, morgon, moulin à vent, régnié et saint-amour.

Articles relatifs

1 réaction sur “Bernard Pivot et Périco Légasse à l’initiative d’un comité de défense du Beaujolais

Laissez votre réaction sur Bernard Pivot et Périco Légasse à l’initiative d’un comité de défense du Beaujolais