Alain Juppé voit son centre touristique du vin a Bordeaux remis en question

Read in/Lire en: Anglais

epave bateau champagne1 250x183 Alain Juppé voit son centre touristique du vin a Bordeaux remis en question photo
Le maire de Bordeaux est soucieux pour son centre culturel et touristique du vin. L’appel à candidatures auprès des architectes a été lancé hier, lors du conseil municipal, Alain Juppé a annoncé que ce projet n’était pas « sur la rampe de lancement», ni « en panne, non plus ». Il a mis en avant le doute du conseil régional.
Il faut près de 55 millions d’euros pour réaliser ce projet, la région est sollicitée à hauteur de 6 millions d’euros et le Fonds européen pour l’innovation et la compétitivité à hauteur de 15 millions d’euros. Mais le président socialiste de la région n’est pas convaincu par le projet. « C’est coûteux et aujourd’hui les collectivités locales doivent réexaminer l’ensemble de leurs actions », a déclaré Alain Rousset. Doit on y voir une de ses guerres politique intestine qui en oubli l’intérêt final, le monde du vin, la transmission d’un savoir, et le développement d’une région et peut être, même surement la création d’emploi. Le conseil a déjà indiqué qu’il ne participerait pas au financement du centre.
Alain Rousset n’est d’ailleurs pas sur des retombées d’un tel projet sur la filière qui vie des moments difficile actuellement. Alain Juppé est lui certain de la viabilité de son projet qui devrait se matérialiser à Bacalan en 2014. Il dit être « dans le raisonnable » pour un tel projet. Sur 10 000 m2, le futur centre offrira des expositions, dégustations, tour d’horizon des vins du monde, la relation entre vin et santé et le développement de son tourisme. Alain Juppé rêve d’un départs du centre par la Garonne pour se rendre directement à Pauillac ou Libourne, visiter les vignobles. Mais la région remet tout en question.

Source

Articles relatifs

Laissez votre réaction sur Alain Juppé voit son centre touristique du vin a Bordeaux remis en question